Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Fiche plan / programme de prévention

Programme Local de Prévention, année 5, Ca du Pays Chatelleraudais

Carte d'identité de l'acteur et son territoire

  • Mode de financement TEOM (taxe d'enlèvement des OM)
  • Redevance Spéciale oui
  • Tarification Incitative non

Carte d'identité du programme

  • Nombre d'habitants concernés 55000
  • Première année de réalisation 2012
  • Nombre d'années réalisées 5
Etat d'avancement
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Terminé
Diagnostic
Elaboration
Mise en oeuvreFin
Dernière actualisation de la fiche 14/09/2017

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

L'agglomération de Châtellerault est engagée depuis 2009 dans une politique environnementale ambitieuse, à travers notamment son plan climat. Le PLPD a constitué un outil essentiel de la mise en œuvre de cette politique. Il a permis de mener une action territoriale globale tant en direction des citoyens, des entreprises, des artisans que de la collectivité en général. Il a crée une dynamique exemplaire au sein de l'agglomération et a constitué une transition vers l'économie circulaire et l'utilisation efficace des ressources.

Elu référent : Mme Evelyne Azihari - Vice-Présidente développement durable et déchets

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2011 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2012 2013 2014 2015 2016
Production de déchets
en kg/hab
OMA 331,70 301,80 317,50 305,50 300 294 298
DMA 591,20 549,80 576,20 582,50 578,40 574,80 567,90
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet   1,40 1,10 1 1,22 1,25 2,05
Nombre de partenaires mobilisés   17 3 12 17 25 29
Nombre de relais mobilisés   78 4 6 102 133 69
Coût annuel du programme par habitant           2,61 3,06
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     0 67,14 86,89 80,2 79,94

Analyse des résultats par la collectivité

Depuis la mise en place d'un PLP, les OMa n'ont cessé de diminuer, sauf la dernière année où ces dernières ont remonté. Plusieurs explications peuvent être avancées concernant cette remontée : l'extension des consignes de tri, mise en place de conteneurs enterrés, prise en charge des déchets municipaux (voirie, insalubrité)..., reprise de la croissance...

Toutefois, avoir atteint -10% d'OMa en 5 ans prouve que les actions en matière de prévention ont trouvé leur place aux côtés de celles dédiées au tri depuis plusieurs années. La communication à grande échelle sur l'agglomération a également aidé à l'identification de la prévention sur le territoire et de fait, à une meilleure appropriation des bons gestes par les usagers.

De plus, l'agglomération a su mobiliser des relais et cibles diverses (usagers, entreprises, commerçants, jeune public) et a multiplié les animations et manifestations. Des projets concrets ont été mis en place comme la distribution de composteurs, de stop-pubs, broyage des végétaux, programme d'accompagnement des entreprises (PACTE). Enfin, le PLP a su fédérer de très nombreuses associations, également relai auprès de la population. L'atteinte de l'objectif a donc été le résultat d'un territoire dynamique aidée d'une communication permanente tout au long du PLP, afin de promouvoir les bons gestes.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre

Parmi les partenariats réalisés, les plus importants ont été :

 

CCI : expertise et point d'entrée dans le milieu des acteurs économiques. Le temps passé par la CCI sur les diagnostics et entreprises et le programme d'accompagnement collectif a été d'un soutien indéniable au bon déroulé du PLP. Nous avons pu accompagner 18 entreprises, avec un support solide de connaissance techniques, en lien avec le poôe des éco-industries. La CCI a mis a disposition 1 ETP complet pour mener à bien ces programmes d'accompagnement dans le 86, ce qui a été un atout majeur, que ce soit sur le temps du chargé de mission, et le suivi des projets.

 

Pôle des éco-industries : ressource indispensable pour les projets inter entreprises et d'innovation. Ils ont animé les sessions collectives entreprises du programme d'accompagnement (PACTE) et ont suivi, avec la CCI, la tenue de la feuille de route des engagements pris par les entreprises. Leur appui également au niveau de l'Ecologie Industrielle et Territoriale via le réseau RECITA est d'une grande aide pour répondre aux demandes de gestion de déchets spécifiques (mise en réseau, synergies...)

 

Ifrée : l'institut de formation a été force de propositions pendant 3 ans concernant la démarche d'éco-exemplarité de la collectivité. L'animation des ateliers et l'ajustement du projet au fur et à mesure de son avancée ont été d'une grande aide. L'Ifrée a également connaissance d'un grand nombre d'acteurs qui ont pu intervenir dans ce projet et débloquer certains points. De plus, l'Ifrée a pu former le personnel afin de le rendre autonome dans la conduite de projets liés au changement des comportements, atout majeur dans ce type de projet.

 

CPIE : le centre permanent Seuil du Poitou a une équipe d'animateurs compétents et dynamiques qui ont su répondre à nos besoins et attentes sur la plupart de nos projets (animation milieu scolaire, animation grand public, sensibilisation adulte...). De plus, le CPIE s'est formé à la thématique alimentation afin de répondre aux enjeux du PLP, et mener, avec le Graine Poitou-Charentes, un projet sur 2 ans et plusieurs écoles du territoire avec des réunions parents-professeurs, services restauration, formation personnel restauration et animation péri-scolaire, préconisations, suivi...

 

Compost'age : avoir une association dédiée au compostage est une chance. L'association a su mettre à profit ses connaissances techniques pour accompagner la mise en place de projets collectifs de compostage (suivis, formation...). Ils sont également habilité à former des guides composteurs, ce qui a été fait pour une dizaine de personnes ayant intégré le réseau des relais composteurs de la collectivité.

 

Goodby : agence de communication réactive et compétente en matière de prévention des déchets. Leurs messages ont toujours été percutants et les supports proposés également. Nous avons pu avoir une campagne de communication massive pendant 3 ans grâce à cette agence de communication et au service com' de la CAPC

 

Graine Poitou-Charentes : montage de projet gaspillage alimentaire avec le CPIE sur le modèle d'un plan national lancé par le Graine. Propositions d'outils déjà créés et d'ateliers d'animations.

Relais mobilisé

Parmi les relais mobilisés, les plus importants ont été :

 

  • Espri'Kolibri : ateliers palettes, réseau d'acteurs sensible au développement durable, réseau relais compostage
  • Cinéma 400 coups et Loft : actif pendant la SERD avec soirées débats et lien avec leur abonnés
  • Epicerie Sociale : ateliers cuisine zéro déchets
  • Auchan : organisation d'un salon développement durable
  • CIVAM : projets d'alimentation locale et protion d'une agriculture bio
  • Biosolidaires : livraison de paniers de légumes
  • Centres sociaux : ateliers divers, compostage collectif...
  • Ecoles, collèges, lycée, IUT : compostage collectifs, demande d'animations scolaires
  • Presse : relais de l'information
  • CMA : relais de l'information pour le programme de prévention des commerçants artisans
  • FAE : relais de l'information pour le programme de prévention des commerçants artisans
Action éco-exemplaire réalisée par la collectivité

Au total, 900 agents ont été mobilisé (soit 80% du personnel), et 3 groupes actions (agents volontaires) ont pu engager 3 thématiques en interne, à savoir :

  • l'alimentation (projet gaspillage alimentaire sur 4 écoles + livraison de paniers bio issus de chantiers d'insertion, chaque semaine pour 20 agents volontaires)
  • les éco-manifestations (mise en place d'une charte des éco-manifestations avec prêt de gobelets, totems de tri, affiches de communication et guide)
  • plateforme du réemploi en interne nommée Collectiv Recup (échange de matériel professionnel entre services/agents, à des fins professionnelles)

La sensibilisation à grande échelle a permis de faire germer la notion de prévention, avec, pour chaque agent, un mug à café réutilisable, afin d'identifier l'action. 3 ans après, les agents ont toujours leur tasses et se rappellent encore des ateliers de sensibilisation.

 

Voir la fiche action : Eco-exemplarité : année 3 / 3

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes
Thème Nombre
d'actions
Exemple d'action
Sensibiliser les publics à la prévention 5 Opération élus témoins
Eco-exemplarité de la collectivité 4 Eco-exemplarité : année 3 / 3
Actions emblématiques nationales 3 Eco-exemplarité : année 3 / 3
Evitement de la production de déchets 5 Mesure du gaspillage alimentaire en collège
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
3 Prévention auprès des commerçants/artisans
Voir les 7 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme

Le regard de l'ADEME

Bien que l'Agglomération du Pays Chatelleraudais ait rencontré des difficultés durant les premières années du programme du fait de plusieurs changements d'animateurs, elle a su maintenir son ambition et se donner les moyens d'atteindre l'objectif fixé.

Le travail important mené en interne pour mobiliser le service communication et mettre en place, avec lui, un plan de communication au service du PLP a  contribué en grande partie à la réussite de la démarche. En effet, même si un prestataire a conçu et décliné une charte graphique, le choix des outils et des modes de sensibilisation des usagers s'est fait avec les compétences des services communication et déchets de la collectivité.

 

Par ailleurs, l'agglomération du Pays Chatelleraudais a impulsé une dynamique forte en matière d'éco-exemplarité ; en effet, tous les personnels ont été formés et impliqués dans la construction d'un programme d'action, ce qui a permis une véritable appropriation de la thématique prévention par l'ensemble des métiers de la collectivités et ainsi facilité la mise en place d'actions concrètes.

Forte de cette montée en compétence de ses services et de la mobilisation des acteurs du territoire, la collectivité souhaite poursuivre la dynamique en accompagnant la mise en oeuvre sur son territoire de l'économie circulaire. 

 

Cécile FORGEOT, Direction Régionale Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Logo de l'ADEME Fiche Programme Local de Prévention réalisée sur le site
www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur