Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Fiche plan / programme de prévention

Programme Local de Prévention, année 5, Communauté de Communes du Vimeu Industriel

Carte d'identité de l'acteur et son territoire

  • Mode de financement TEOM (taxe d'enlèvement des OM)
  • Redevance Spéciale non
  • Tarification Incitative non

Carte d'identité du programme

  • Nombre d'habitants concernés 17920
  • Première année de réalisation 2012
  • Nombre d'années réalisées 5
Etat d'avancement
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Terminé
Diagnostic
Elaboration
Mise en oeuvreFin
Dernière actualisation de la fiche 05/09/2017

Témoignage de l'élu référent sur les bénéfices du programme

Agir pour l'environnement au quotidien est l'une des principales préoccupations de la Communauté de Communes du Vimeu.

 

La compétence "collecte et traitement des déchets" exercée sur l'ensemble du territoire de la collectivité est l'une des plus anciennes depuis la création du SIVOM du Vimeu en 1964. Elle offre à chaque habitant une collecte en porte à porte pour l'ensemble des déchets.

 

Mais le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas! Aussi en 2012, conformément au Grenelle de l'environnement, la Communauté de Communes s'est engagée dans un programme local de prévention des déchets en partenariat avec l'ADEME.

 

Afin de mener à bien cette mission, des agents de la collectivité ont régulièrement organisé des actions de sensibilisation : consommer mieux, prolonger la durée de vie des produits,jeter moins en compostant... et par bien d'autres éco-gestes. Informer, sensibiliser les usagers quant aux bonnes pratiques, répondre aux questions des habitants est un défi au quotidien qui continuera dans les prochaines années.

 

L'engagement des élus, le travail accompli sur le terrain par les agents de la collectivité et la prise de conscience des habitants ont permis d'obtenir un très bon résultat à savoir une réduction de 9% des ordures ménagères et assimilées soit 575 tonnes soit 32kg/hab/an.

 

Toujours dans une préoccupation environnementale mais aussi financière, une nouvelle étape vient d'être franchie en 2016 avec l'extension des consignes de tri.

 

Ensemble nous réussirons!

Elu référent : Mr DUCATILLON Christian, vice président de la commission environnement

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2010 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2012 2013 2014 2015 2016
Production de déchets
en kg/hab
OMA 383 355,40 385,40 366,10 361,70 357,90 350,70
DMA 726 647,10 669,40 670,60 737,40 720,20 773,30
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet     1 1 1 1 1
Nombre de partenaires mobilisés   48 2 27 34 41 44
Nombre de relais mobilisés   23 5 8 19 19 20
Coût annuel du programme par habitant     3,02 3,15 3,18   5,15
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     83,36 82,87 90,47 91,55 85,52
Réalisation d'une enquête auprès des ménages
Résultats des enquêtes

Une enquête de satisfaction sur le compostage domestique a été réalisée en début d'année 2014.

 

Cette enquête a été adressée aux 84 foyers ayant acquis un composteur en 2009.

21 personnes ont répondu soit un taux de retour de 25%.

La majorité des personnes ayant répondu sont des retraités de 60 ans et plus.

 

Pour 76% d'entre eux, l'acquisition d'un composteur est motivée par : un apport fertile pour le jardin,un geste pour l'environnement et la réduction du volume des déchets. Cette dernière raison est la motivation première pour 24% des sondés.

Pour les 21 répondants, un seul n'utilise pas son composteur.

Une très majorité (90%) d'habitants à constaté une diminution des déchets sur plusieurs mois. Ils sont également satisfaits quant à la pratique du compostage.

Nous remarquons que la pratique du compostage se fait assez aisément pour l'ensemble des habitants ayant acquis un composteur.

Analyse des résultats par la collectivité

La collectivité s'est engagée en 2011 dans le programme local de prévention des déchets.

 

A l'issu des 5 années de programme dont l'année 2010 est prise comme référence, nous constatons :

  • une réduction de 9% des Ordures Ménagères et Assimilées soit 575 tonnes soit 32kg/hab/an entre 2010 et 2016. Cette baisse s'explique par les différentes actions et animations réalisées auprès d'un public varié.
  • une augmentation de 6% des Déchets Ménagers et Assimilés soit 748 tonnes soit 40kg/hab/an entre 2010 et 2016. Cette hausse est à mettre en corrélation avec l'augmentation des visites et des dépôts à la déchèterie située à Feuquières-en-Vimeu.

 

 

 

Le périmètre de la prévention, de la collecte et du traitement du service déchet est inchangé depuis 2007 mais le coût aidé évolue suite aux changements suivants :

  • démarrage du PLP, qui influe sur la baisse des tonnages des OMA, qui permet d'obtenir des aides supplémentaires du conseil départemental de la somme et de l'ADEME
  • Le coût aidé diminue dut à une augmentation des soutiens des sociétés agrées
  • en 2016, modification et diminution des collectes des encombrants. D'une collecte mensuelle, les encombrants sont désormais ramassés une fois par trimestre.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre

Les différents partenaires mobilisés ont permis de réaiser des actions sur le terrain avec un public différent.

 

Quelques exemples de partenariat:

  • Secours Populaire de Béthencourt

Dans le cadre de l'accompagnement des personnes en difficulté qui sont inscrites à l'antenne du Secours Populaire, des animations sur la conservation des aliments dans le frigo et sur la réduction des déchets ont eu lieu

  • Secours Catholique à Chepy

Le Secours Catholique organise un repas annuel à destinations des bénéficiaires. Dans ce cadre, des recettes simples à partir d'aliments de base ont été proposées ce qui a permis de discuter sur la réduction des déchets, la conservation optimale des aliments...

  • La commune de Friville-Escarbotin

Rélisation du bar à eaux tous les mercredi après-midi lors de "Friville plage". Cette animation réalisée par un agent de la collectivité a pu être faite via le pret du chalet et l'invitation d'installer ce stand sur la plage.

  • L'OPSOM

L'OPSOM organise des manifestations à destination des habitants de ces logements. Animation sur rles écos-gestes afin de sensibiliser la population aux économies d'energies, au gaspillage alimentaire... Ainsi une animation collaborative a été mise en place au pied d'un immeuble.

  • Les établissements scolaires

Ne nombreuses écoles et les collèges ont mis en place le compostage dans leur établissement. En parallèle de nombreuses animations dans les classes et au sein des refectoires ont été faites conjointement entre la collectivité et l'équipe enseignante.

Relais mobilisé

Les premiers relais sont l'ensemble des élus de la collectivité puisqu'au courant des compétences, des animations et en parallèle proche des habitants. Les flyers, affiches sont distribués dans toutes les mairies pour y être apposés à l'accueil.

 

Chaque animations, événements doit être connus du public. Par conséquent, la presse locale est systématiquement informés de chaque manifestation réalisée par la collectivité.

Action éco-exemplaire réalisée par la collectivité
  • L'éco paturage

En janvier 2016, une convention a été signé entre la collectivité et un éleveur de moutons.

Une soixantaine de moutons sont mobilisés pendant cinq ans sur plus de 47000 m2 de terrain, principalement sur la zone industrielle de Feuquières en Vimeu mais aussi à Bourseville ou sur le terrain de l'ancienne piscine de Friville-Escarbotin.

Cette convention permet à l'éleveur de développer son activité et à la collectivité de faire des économies sur l'entretien des passerelles.

 

  • La dématérialisation

Depuis octobre 2015, toutes les pièces envoyées à la trésorerie se fait en dématérialisation : document comptable, document RH (fiche de paie).

Pour les marchés public, les documents de consultations d'entreprises sont envoyés via une plate forme de dématérialisation.

De plus, la signature électronique pour les élus a été mise en place.

Enfin, l'ensemble des ordinateurs a été paramétré pour une impression en noir et blanc.

 

 

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes
Thème Nombre
d'actions
Exemple d'action
Sensibiliser les publics à la prévention
Eco-exemplarité de la collectivité 1 Outils de communication mutualisés
Actions emblématiques nationales 1 Partenariat avec un acteur local : une maison de retraite
Evitement de la production de déchets 1 Animation "bar à eaux"
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
Voir les 3 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme

Le regard de l'ADEME

La gestion autonome des biodéchets des gros producteurs aura été une des actions phares du PLP déchets de la CCVI.

Cela lui aura permis de d’engager des partenariats durables avec les collèges, les écoles, etc. et notamment une maison de retraite.

En effet, au-delà de la mise en place du compostage autonome, la maison de retraite, sous le pilotage de son responsable technique a notamment retravaillé à la composition de ses menus, réduisant ainsi le gaspillage alimentaire. La mobilisation de cet acteur est loin d‘être terminée avec une réflexion menée sur l’utilisation de changes lavables pour ses résidents…

Le PLP déchets aura également permis la création de la Recyclerie du Vimeu, fruit d’un partenariat original, entre une association et trois intercommunalités.

Dans le même esprit, dès 2013, les CC du Vimeu Industriel et du Vimeu Vert ont développé conjointement de nombreux outils de communication, de sensibilisation et des outils pédagogiques sur les thèmes de la prévention des déchets… à croire que les animatrices des PLP avaient pressenti la fusion de leur territoire !

Aline BLIN, Direction Régionale Hauts-De-France
Logo de l'ADEME Fiche Programme Local de Prévention réalisée sur le site
www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur