Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Fiche plan / programme de prévention

Programme Local de Prévention, année 5, Syndicat Emeraude

Carte d'identité de l'acteur et son territoire

Carte d'identité du programme

  • Nombre d'habitants concernés 274326
  • Première année de réalisation 2011
  • Nombre d'années réalisées 5
Etat d'avancement
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Terminé
Diagnostic
Elaboration
Mise en oeuvreFin
Dernière actualisation de la fiche 28/03/2018

Les performances du programme

Indicateurs Valeurs pour 2010 Objectifs pour la fin du programme Valeurs réalisées
2011 2012 2013 2014 2015
Production de déchets
en kg/hab
OMA 361,80 336,50 362,10 355,60 346,20 346,50 336,20
DMA 441,10 410,20 449,30 435,90 427,10 424,10 418,60
Nombre d'équivalents temps plein de l'équipe projet     1,17 2,05 2,99 3,03 3,13
Nombre de partenaires mobilisés   16 7 13 15 23 24
Nombre de relais mobilisés   554 71 108 145 229 254
Coût annuel du programme par habitant         1,09 1,3 0,67
Coût aidé annuel de gestion des déchets par habitant     0 0 83,41 84,44 83,08

Analyse des résultats par la collectivité

Points faibles du programme :

 

Compostage collectif : le nombre de sites de compostage collectif en résidence est faible malgré un territoire assez favorale. 

 

Réduction du gaspillage alimentaire : Des difficultés à sensibilliser les élus sur cette question. Les projets mis en place n'ont globalement pas été satisfaisants. 

 

Points forts du programme :

 

STOP-PUB : Le nombre de points de distribution du stop-pub est passé de 18 à 60 de 2010 à 2015. Toutes les mairies et bibliothèques du territoire sont actuellement équipées.Près de 45 000 STOP-PUB ont été distribués en cinq ans.

 

Communication : Mise en place d’outils de communication plus modernes et diversifiés, notamment, édition et mise en ligne de nouveaux 3 livrets : ménage au naturel, gaspillage alimentaire et compostage qui sont très appréciés. Une page prévention sur le site internet. 

 

Couches lavables en crêche : Action non identifiée lors du diagnostic et qui a émergé sur le territoire suite à la motivation d’une élue.

 

Compostage autonome en établissement: Grâce à l’exemple de Saint-Gratien, qui a mis en place le compostage de déchets de restauration scolaire sur l'ensemble de ses 9 écoles , plusieurs autres villes du Syndicat (Franconville -10 écoles, Saint-Prix -3 écoles, Montigny-Les-Cormeille- 6 écoles...) ont souhaité développer le compostage des déchets de restauration scolaire. Le dispositif fonctionne bien et est satisfaisant tant du point de vue de la réduction des déchets que de la sensibilisation des élèves. Il nécessite l'implication et la collaboration de différents services de la commune : enfance, espaces verts, technique, périscolaire.

 

Compostage individuel : Le taux d'équipement en pavillonaire est passé de 13.9% à 17.8% de 2010 à 2015. Création d'un réseau de guides composteurs et mise en place de formations pour les habitants.

 

Partenariat avec Emmaüs et avec Vélo-Services : 2 partanariats ont pu être tissés avec des structures d'insertion travaillant sur le réemploi : Vélo-Services et Emmaus.  Vélo-Service récupère l'ensemble des vélos apportés en déchèterie. Emmaüs tient une permanence un samedi par mois à la déchèterie et participe aux opérations déchèteries mobiles.

 

Points qui se sont débloqués en fin de PLP :

 

TLC : Pendant les 4 premières années du PLP, les élus se sont montrés réticents devant l'implantation de nouvelles bornes texteils. Un déblocage de la situation s'est opéré en année 5 avec la mise en place de 13 nouveaux points sur Sannois (impact communication, visite du centre de tri des textiles et propositions d’implantation). D'autres communes depuis se montrent intéréssées.

 

Déchets des commerçants/artisans : Démarrage des actions avec l’arrivée d’un nouveau chargé de mission prévention des déchets assimilés en fin de PLP.

Mobilisation des acteurs du territoire

Partenariat mis en oeuvre

Emmaus Bernes/Oise

Vélo-Services- Cergy

Grandes surfaces

Bailleurs

Etablissements scolaires

Prestataires (compostage, ateliers)

CMA

Unis-cités (association service civique)

Centres sociaux

Associations 

Habitants (foyers témoins, guides composteurs,...)

 

 

Les actions du programme

Nombre d'actions prévues dans les 5 thèmes
Thème Nombre
d'actions
Exemple d'action
Sensibiliser les publics à la prévention 1
Eco-exemplarité de la collectivité 1
Actions emblématiques nationales 3
Evitement de la production de déchets 2
Prévention déchets entreprise
et déchets dangereux
1
Voir les 2 fiches action OPTIGEDE de l'acteur réalisées dans le cadre de ce programme
Logo de l'ADEME Fiche Programme Local de Prévention réalisée sur le site
www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur