Aller au contenu
Aller au menu
Recherche
Aller au pied de page

Partage d'expériences

Compostage en andain dans un village vacances

Cadre de restitution de l'action : Territoires zéro déchet

CPIE Loire Anjou
rue Robert Schuman La Loge
49600 Beaupreau en Mauges
www.cpieloireanjou.fr

Mots-clés
Biodéchet | Eco-exemplarité | Restauration hôtellerie | Valorisation

Jardin pédagogique en construciton. Février 2017

(Crédits de l'image ©CPIE Loire Anjou)


Contexte

En décembre 2014, le Sirdomdi (Syndicat de collecte et de traitement des déchets) a été labellisé « Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage ».  Dans ce cadre, le syndicat a signé sur 3 ans un Contrat d’Objectifs Déchets et Economie Circulaire (CODEC) avec l’ADEME en décembre 2015.

Ce CODEC comporte 37 actions en faveur de la réduction des déchets et de l’économie circulaire, dont la valorisation des biodéchets.

 

Pour mener à bien ces actions, le syndicat a tissé des partenariats avec des acteurs locaux, et notamment avec la Chambre de Commerce et d'Industrie de Maine et Loire, pour favoriser l'économie circulaire au sein des entreprises, ainsi qu'avec le CPIE Loire Anjou pour la réduction et la valorisation de leurs biodéchets.

 

Ce partenariat a permis au CPIE Loire Anjou et à la CCI de Maine et Loire d'accompagner le village vacances vers la réduction du gaspillage alimentaire et la valorisation de leurs biodéchets (80 000 repas servis par an) grâce au compostage en andain.

Le compost produit est valorisé dans un jardin pédagogique situé au sein du village vacances. Ce jardin est créé et imaginé par les élèves de la Maison Familiale et Rurale située à proximité du village vacances. Le paysagiste du village vacances a accompagné les élèves dans la création de ce jardin.

Objectifs recherchés / Résultats obtenus

Objectifs

Faire des économies

Réduire le gaspillage alimentaire et valoriser l'ensemble des biodéchets produits par Les Jardins de l'Anjou.

 

Tisser du lien

Créer du lien entre Les Jardins de l'Anjou et la Maison Familiale et Rurale située à côté du village vacances, grâce à la mise en place d'un jardin pédagogique créé par les élèves de la MFR.

 

Valoriser in situ

Le compost nécessaire dans le jardin pédagogique est puisé directement dans le compostage en andain.

 

Sensibiliser

Le personnel du village vacances et les élèves de la MFR ont bénéficié d'une formation au compostage. Le personnel a fait preuve de beaucoup de motivation (tri des biodéchets en amont, dépôt des seaux sur la zone de compostage depuis les cuisines).

Résultats quantitatifs obtenus

Compostage en andin :

 

  • de janvier à avril 2017 = 857 kg de biodéchets détournés des ordures ménagères.
  • de janvier à juin 2017 = création d'un jardin pédagogique par les élèves de la MFR, soutenu par le paysagiste du village vacances.
     
Résultats qualitatifs obtenus

La création de ce compostage en andain a impulsé la création d'un jardin pédagogique créé par les élèves de la MFR située à proximité du village vacances. Résultat : le village vacances est en lien avec les élèves qui ont développé d'autres compétences : créer un devis pour les plantations, répondre à la demande des Jardins de l'Anjou quant au type de jardin souhaité, établir les plans du jardin, prendre des mesures...

 


Mise en oeuvre

Année principale de réalisation
2017
Planning / Déroulement

 

  • août 2016 = rencontre entre la CCI, le CPIE Loire Anjou, la MFR et le village vacances pour construire collectivement le projet
  • octobre 2016 = mise en place des pesées
  • décembre 2016 = formation au compostage des agents du village vacances
  • janvier 2017 = début du compostage en andain
  • de janvier à avril 2017 = visite du compostage en andin tous les 10 à 15 jours pour vérifier que tout se déroule comme prévu
  • juin 2017 = inauguration du jardin pédagogique et du compostage en andain
Moyens humains

1 ETP du CPIE Loire Anjou pour la mise en place du compostage en andain

1 ETP de la CCI pour l'accompagnement vers la réduction du gaspillage alimentaire

 

Moyens financiers

Le compostage en andain ne nécessite pas d'investissement puisqu'il ne dispose pas d'équipement.

Ceci étant, le paysagiste a un rôle majeur dans cette démarche :

 

  • Il veille au maintien d'une réserve de broyat pour le compostage
  • Il procède à des retournements d'andain mécanisés

 

Moyens techniques

Partenariat avec le paysagiste des Jardins de l'Anjou pour le dépôt de broyat.

 

Partenaires mobilisés

CPIE Loire Anjou

CCI de Maine et Loire

Valorisation de cette expérience

Reproductibilité

Reproductible sous les conditions suivantes :

 

  • surface de terre suffisamment importante et protégée pour le dépôt de biodéchets
  • réserve de broyat disponible (paysagiste privé, services techniques...)
  • volonté du personnel pour le dépôt des biodéchets au composteur en andain

 

Originalité

 

Partenariat inédit

entre une Maison Familiale et Rurale et un village vacances

 

Des économies de collecte

le compostage en andain ne nécessite aucun investissement et permet des économies de collecte (à hauteur de -300kg / mois environ pour près de 80 000 repas / an)

Recommandations éventuelles

 

  • s'assurer d'une bonne réserve de broyat pour le compostage
  • choisir une aire située à l'abri des regards et, autant que possible, sur une couche d'humus déjà existante pour une meilleure décomposition
  • bien former les référents afin qu'ils puissent remarquer très tôt les anomalies

Auteur de la fiche

Estelle Caudal

e-caudal@cpieloireanjou.fr

Contact ADEME

Gaëtane GERGAUD

gaetane.gergaud@ademe.fr

Direction régionale Pays de la Loire

Dernière actualisation de la fiche : Août 2017

Logo ADEME Fiche action-résultat réalisée sur le site www.optigede.ademe.fr
Les informations de cette fiche ont été établies sous la responsabilité de son auteur.